RAKI

LES MORTS dont / On a pris le sang

Dont on a bu le sang

Le sang comme l’EAU de l’océan

Le sang remué comme DE l’eau

LE sang PRIS qu’il faut racheter /

Le sang qu’on FAIT / Couler dans des verres / EN se piquant d’une aiguille

Le sang QU’ON boit au goût d’anguille

Le sang dans l’eau AU goût amer

LE sang DONT on remplit les verres

LE sang versé se mêle au RAKI dans les deux verres que s’offrent / Deux maisons en guerre

Les doigts se coupent et le raki REMPLIT / Les verres

Le sang versé nous distrait DU / Malaise qu’on s’offre à boire

Le sang des morts (hante)parfume le raki bu

CELUI qui goûte le sang / Fait deux fois la grimace / POUR effacer le goût dans l’eau qui saigne encore

Ainsi passe le meurtre / Dans la moitié d’eau bue / ET les morts se recrachent

Le sang des morts des deux maisons / COULE maintenant sous une même trachée

On connaît chacun une maison dont le fusil s’est rempli / La bouche de SANG

Dans le pays on donne ses morts à boire / Dans des petits verres POUR s’en distraire

Le sang des morts ne doit pas TOURNER trop de temps / En bouche au risque DE tourner

On boit pour faire tomber le meurtre / DE la BOUCHE des fusils

En buvant le raki on secoue les fusils on FAIT tomber la joie

On se pique le FUSIL du fin bout d’une aiguille

Pour chaque mort tué un COUP d’aiguille /

On fait tomber le sang dans un VERRE d’eau mêlée / De RAKI

Un neutre LIE les doigts / Des deux MAISONS de meurtre

ON boit le sang on fait LA trêve

On boit le sang une main sur le COEUR

On boit même SI le goût écoeure

On boit encore / ENCORE

ON remplit / Et le sang d’un autre passe dans NOTRE corps

Les coups de fusil éclatent / en démonstrations de joie

On ouvre une bouteille de raki et / ON oublie

La nuit qui suit on FAIT un rêve

On rêve à la manière de se DISTRAIRE du goût du sang DES autres

On boit un verre / ON crache par terre

Publicités

About this entry